cultureunseen:

Hiroshima and Nagasaki…

(via malaikass)

"Que doit-on préférer : un bonheur facile ou des souffrances élevées ?"

Fiodor Dostoievski (via chatiment)

"Comme tu tiens à ta pureté, mon petit gars. Comme tu as peur de te salir les mains. Eh bien reste pur ! A quoi cela servira-t-il et pourquoi viens-tu parmi nous ? La pureté, c’est une idée de fakir et de moine. Vous autres, les intellectuels, les anarchistes bourgeois, vous en tirez prétexte pour ne rien faire. Ne rien faire, rester immobile, serrer les coudes contre le corps, porter des gants. Moi j’ai les mains sales. Jusqu’aux coudes. Je les ai plongées dans la merde et dans le sang. Et puis après ?"

Jean-Paul Sartre, Les Mains Sales (via chatiment)

"En arriver à ne plus apprécier que le silence, c’est réaliser l’expression essentielle du fait de vivre en marge de la vie. Chez les grands solitaires et les fondateurs de religions, l’éloge du silence a des racines plus profondes qu’on ne l’imagine. Il faut pour cela que la présence des hommes vous ait exaspéré, que la complexité des problèmes vous ait dégoûté au point que vous ne vous intéressiez plus qu’au silence et à ses cris.
La lassitude porte à un amour illimité du silence, car elle prive les mots de leur signification pour en faire des sonorités vides; les concepts se diluent, la puissance des expressions s’atténue, toute parole dite ou entendue repousse, stérile. Tout ce qui part vers l’extérieur, ou qui en vient, reste un murmure monocorde et lointain, incapable d’éveiller l’intérêt ou la curiosité. Il vous semble alors inutile de donner votre avis, de prendre position ou d’impressionner quiconque; les bruits auxquels vous avez renoncé s’ajoutent au tourment de votre âme. Au moment de la solution suprême, après avoir déployé une énergie folle à résoudre tous les problèmes, et affronté le vertige des cimes, vous trouvez dans le silence la seule réalité, l’unique forme d’expression."

Emil Cioran, Face au Silence (via chatiment)

"You ask yourself: where are your dreams now? And you shake your head and say how swiftly the years fly by! And ask yourself again: what have you done with your best years, then? Where have you buried the best days of your life? Have you lived or not? Look, you tell yourself, look how cold the world is becoming. The years will pass and after them will come grim loneliness, and old age, quaking on its stick, and after them misery and despair. Your fantasy world will grow pale, your dreams will fade and die, falling away like the yellow leaves from the trees …"

Fyodor Dostoevsky, White Nights (via alcools)

(Source: dubbelliefde, via dostoyevsky)

  • white people talking about the racism they experienced: i was walking out of walmart and this black girl BUMPED INTO ME and i nicely apologized but she called her 9 black brothers over to BEAT ME UP they called me a SNOWMAN because im WHITE and then these black police officers came and BEAT ME TOO and an alien spaceship full of latinos and asians landed and they called me a cracker and cheered on the blacks! racism against white people IS REAL
+ Load More Posts